Des nouvelles du Burkina Faso

Toujours dans le cadre de leur stage, François et Odillon, étudiants à l'Université 2IE de Ouagadougou ont participé au soufflage et aux essais de pompage d'un forage il y a quelques semaines.

 Ce forage, actuellement utilisé par la population, ne donne que 1m³ d'eau par heure. L'eau qui en provient est également très sale. Ainsi, le soufflage en permet le nettoyage, en envoyant de l'air à très hautre pression pour nettoyer les impuretés. 

2IE essai

Les essais de pompage, quant à eux, vont permettre de voir si le forage en lui même peu donner plus d'eau, en l'équipant de pièces mieux adaptées, comme par exemple une pompe solaire.