Koubri Phase 1 - Burkina Faso

Le projet Koubri Phase 1 concernera 6 villages de la commune de Koubri, située au sud de Ougadougou. Un tout nouveau dispositif de bornes fontaines monétiques sera mis en place pour desservir la population. 

 Contexte 

HSF a été sollicité par des chefs de village et le premier adjoint au maire, pour réaliser des latrines et des installations de pompage prévues au Plan de Développement Communal et situées sur l’ensemble du territoire communal. Après évaluation, HSF a accepté cette proposition de prendre la maitrise d’oeuvre de ce projet et d’assurer également la maitrise d’ouvrage déléguée. Le projet ne se limite pas aux travaux et au financement, mais il inclut également, la préservation de l’environnement, la formation technique, l’accompagnement institutionnel et socio-économique, afin d’assurer une autonomie complète et durable des acteurs locaux. Le commun compte plus d'une vingtaine de retenues d'eau, et la pêche y est pratiquée toute l'année, mais la ressource en eau potable est très insuffisante et l’assainissement parfois inexistant. Dans son volet social, le projet vise à doter les écoles et les centres de santé d'eau potable et de latrines. Dans son projet économique le projet vise à moderniser les infrastructures marchandes, notamment le marché de Koubri. Lors d'une prochaine étape le marché de Koubri pourrait être équipé d 'un éclairage public afin de délimiter la zone du marché et de réduire l'insécurité et l'insalubrité.

 

En quoi consiste le projet ? 

Le projet concernera : 

Les infrastructures 

  • Réalisation de 2 nouveaux forages équipés d’une pompe manuelle
  • Réalisation de 1 nouveau forage équipé d’unepompe solaire avec réseau de distribution
  • Rééquipement d’un forage existant avec une pompe solaire
  • Construction de 11 blocs de latrines avec lave-mains
  • Création de 5 borne-fontaine, dont 3 avec système AQTAP
  • Création d’une boutique multiservices, exploitation énergie solaire des installations
  • Electrification d’une école

Les actions pour la pérennisation des insatllations : 

  • Campagnes de sensibilisationCampagnes de sensibilisation
  • Formation aux bonnes pratiques d’hygiène
  • Formation à la gestion technique et à la gestion financière des ouvrages destinée aux membres du comité de gestion

 

Quels sont les principaux impacts attendus ? 

  • Sanitaire et environnemental : Diminution des maladies hydriques, des maladies articulaires, diminution importante de la défécation à l’air libre.
  • Economique et social : Création d’un dynamisme local durable par le biais de nouveaux emplois créés, un gain de temps laissé aux femmes pour des activités génératrices de revenus, diminution des dépenses de santé, amélioration de la cohésion sociale (notamment entre les deux ethnies présentes),…
  • Institutionnel : renforcement des capacités institutionnelles, développement d’initiatives communautaires.
  • Educatif et jeunesse : augmentation de la scolarisation des enfants, notamment des filles dédiées aux travaux domestiques en général et à la corvée d’eau en particulier, diminution de l’absentéisme scolaire corollairement à la baisse des maladies hydriques
  • Place de la femme : Les actions seront adaptées à leurs emplois du temps. Un programme de sensibilisation relatif à la place des femmes dans les sphères de décision quant au service de l’eau sera mené…
  • Démographique / migratoire : Les impacts sanitaires, économiques, sociaux liés au projet, pourront dissuader certains de quitter le village, convaincre d’autres de revenir pour contribuer au développement de leur communauté…
  • Effet multiplicateur Les impacts induits par les nouvelles installations pourront être observés par les communes voisines qui désireront s’organiser de la même façon…

 

Données sur le projet 

Les acteurs du projet : Hydraulique Sans Frontières, la Commune de Koubri, Terre Solidaire Connaissance Partage et Développement (partenaire local et branche française). 

Coût du projet : 377 041 €